Notoriété, formation et accompagnement : le trio du succès de la franchise

actu_expert

Notre pays est le champion européen de la franchise, avec un nombre de réseaux qui a doublé en dix ans. Derrière cet engouement, la volonté de nombreux Français de devenir leur propre patron tout en s’assurant une certaine sécurité. Mais réussir en tant que franchisé, c’est d’abord se poser les bonnes questions pour trouver le réseau qui saura vous accompagner vers le succès. Le parcours de Souaad Chatem et Etienne Bouron, franchisés La Mie Câline, leader français des terminaux de cuisson depuis 1985 et disposant de plus de 30 ans d’expérience dans ce domaine avec un réseau de près de 240 magasins, nous éclaire sur les étapes à ne pas manquer pour réussir ce pari !


CHOISIR UN RESEAU RECONNU AVEC LEQUEL ON SESENT EN PHASE

À 28 ans et après une première expérience professionnelle au sein du service financier d’une collectivité, Souaad Chatem décide de devenir son propre patron. La franchise est alors son premier choix, La Mie Câline aussi. 13 ans plus tard, elle est à la tête de deux magasins à Cambrai et Arras. Pour elle, l’ancienneté, la notoriété et la qualité de l’offre sont les premiers éléments à prendre en compte dans le choix de sa future franchise. Un avis que partage Etienne Bouron, ancien assistant La Mie Câline à Challans qui, grâce à une formation solide, a pu devenir franchisé à Rennes puis à Lorient. Ainsi, il recommande d’aller rencontrer le plus de franchisés possible, afin de se faire un avis objectif sur l’enseigne. Sans négliger, bien sûr, de rejoindre un réseau avec lequel on partage les mêmes valeurs.

 

S'ASSURER D'UNE FORMATION SOLIDE ET COMPLETE

« Une fois que la décision est prise de se lancer en franchise et que le secteur d’activité est déterminé, la première chose à faire est de se renseigner sur les différentes propositions et de faire un tableau des plus et des moins de chaque réseau », souligne Souaad Chatem, franchisée La Mie Câline à Arras et Cambrai.

Une fois les étapes de rencontres et de validation passées avec les équipes du franchiseur, le candidat s’engage dans un parcours de formation initiale mixant théorie et pratique pour appréhender toutes les facettes de son futur métier. En parallèle, il précise son projet (choix de l’emplacement en fonction des opportunités offertes par le réseau, constitution du dossier de financement…). Là encore, l’accompagnement du franchiseur est décisif. Enfin, une phase de perfectionnement vient pallier les faiblesses et renforcer les acquis pour sécuriser le lancement du futur magasin. Souaad et Etienne ont particulièrement apprécié ces étapes, formalisées à La Mie Câline par un programme personnalisé de 2 mois. Ce parcours leur a permis d’aborder tous les aspects de leur futur métier - gestion, management, RH, vente et marketing – et de se sentir en confiance au moment de se lancer !

« Au sein de La Mie Câline, je n’ai jamais eu le sentiment d’être un numéro, un franchisé de plus. L’accompagnement est réel et je me suis toujours senti soutenu par le réseau. J’ai le goût du challenge et ce soutien me donne le courage de prendre des risques. Être dans un réseau est une force et nous donne la chance d’avancer plus vite que les autres », témoigne Etienne Bouron, franchisé La Mie Câline à Lorient.

La franchise reste un pari audacieux, une aventure entrepreneuriale à nulle autre pareille qui nécessite une bonne dose de volonté et d’ambition pour être réussie. Toutefois, avoir su choisir le bon réseau, celui qui saura nous faire grandir avec lui, est déjà un très bon point de départ.

Retour